La Déclaration Internationale des Droits de la Mémoire de la Terre (Déclaration de Digne)

En 1991, les reponsables du futur Géoparc de Haute Provence ont organisé sous l'égide de l'UNESCO, le premier symposium international pour la protection des sites géologiques.
Prés de 200 participants issus d'une trentaine de pays y ont participé et ont adopté, en fin de symposium la Déclaration Internationale des Droits de la mémoire de la Terre qui a, par la suite, été connue sous le nom de Décalration de Digne.
Ce texte rédigé en termes simples qui mettent en évidence le rapport intime de l'Homme avec la Terre  défini, pour la première fois, un nouveau patrimoine de l'humanité: le patrimoine géologique. Cette Déclaration a été traduite dans une cinquantaine de langues et constitue, encore aujourd'hui, une pierre de base de toutes les politiques internationales qui se sont développées pour prendre en compte la "Mémoire de la Terre".
Avec cette Déclaration, sans le savoir, le processus Géoparc était en marche !

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
©unescogéoparcdehauteprovence