L'art grandeur nature

Quel pari audacieux que celui de développer l’Art contemporain dans une zone rurale ! Les particularités géographiques et géologiques de ce territoire en ont fait la force. Depuis les années 90, ses montagnes et ses vallées ont attiré de nombreux artistes de renommée internationale tels que Andy Goldsworthy, herman de vries, Joan Fontcuberta, Paul-Armand Gette, Richard Nonas, Mark Dion… Tous, sont venus puiser leur inspiration en ces lieux. Leur pérégrination, ainsi que leurs rencontres avec les habitants, sont à l’origine d’une collection d’oeuvres disséminées dans tout ce territoire.

L’histoire particulière du Musée Gassendi et du CAIRN centre d’art

Le #33musée Gassendi, à l’initiative de ce projet innovant, a fait de l’art l’une spécificité de du territoire de l’UNESCO Géoparc. Fondée en 1885, le musée Gassendi mêle les peintures de paysages provençaux du XIXe siècle et des collections d‘histoire naturelle à des oeuvres contemporaines. Dès 1995, il déploie des installations artistiques en extérieur : loin des galeries et des musées, la volonté est de créer dans la nature et avec la nature. L’art n’a plus de valeur marchande, il devient une véritable expérience, gratuite, que chacun peut s’approprier. Ce mode opératoire vient du mouvement artistique nommé le « land art », né dans les années 1960 dans le désert de l’Ouest américain.

UGHP_Animation_Musée Gassendi

Toujours à l’initiative du musée Gassendi, le #34CAIRN centre d’art voit le jour en 2000. En tant que laboratoire artistique soutenant et diffusant la création contemporaine en milieu rural, le CAIRN poursuit le travail du musée Gassendi avec la production d’oeuvres in situ.

Exposition á mes pieds, herman de vries, CAIRN centre d'art, 2015

Comment partir à la découverte de l’art contemporain sur le territoire ?

Sur la route des #35Empreintes d’art dans la mémoire de la Terre, explorez la partie nord de l’UNESCO Géoparc et entrez dans les profondeurs de son histoire géologique. Les oeuvres d’art surprenantes sont superbement intégrées dans les paysages tels que #36fenêtres d’herman de vries qui ouvre un champ de l’invisible, celui du passé.

herman de vries_Fenêtre_Vallon d'Escour
herman-de-vries_point-Vallée-du-Bes_cut
herman de vries_point Vallée du Bes
Imaginé et créé par l’artiste britannique #37Andy Goldsworthy, #38Refuge d’Art propose des itinéraires ou une boucle de randonnée faisant étape (pour une simple halte ou une nuit) dans un refuge abritant une oeuvre d’art de l’artiste. Ce parcours de 150 km au total, balisé par les Sentinelles, emprunte d’anciens chemins et traverse de somptueux paysages. Dormir dans un Refuge d’Art, bercé par les flammes d’un feu de cheminée, fait partie des expériences inoubliables qu’offre l’UNESCO Géoparc de Haute-Provence.

Ce projet artistique peu conventionnel pose des questions véritablement anthropologiques du lien entre l’oeuvre et son lieu d’installation, lui-même portant les traces d’une histoire à la fois géologique et humaine.

Andy Goldsworthy_ Refuge d'Art des Bains-Thermaux

Dans le parc du Musée Promenade au détours d’un sentier ou le long d’un ruisseau, la collection d’oeuvres est riche et variée depuis la #39Fontaine de théières de Sylvie Bussières jusqu’au #40triangle de Curt Asker. Pour aller plus loin, découvrez notre #41répertoire d’artistes.

Fontaine de théières_Photographe Cyrille de Villèle et de la Ville de Digne-les-Bains 1
Le CAIRN centre d’art propose également, dans une salle d’exposition du parc du Musée Promenade, trois expositions successivement, de début avril à fin novembre. Cette fois, l’oeuvre issue du monde extérieur se place entre quatre murs dans une interrogation continue entre elle et la géographie des lieux qui nous entoure. #42En ce moment au CAIRN centre d’art…
Exposition á mes pieds, herman de vries, CAIRN centre d'art, 2015

Ces parcours peuvent se faire en autonomie ou accompagné d’un guide. #43L’Art en chemin, association réunissant des hébergeurs et des accompagnateurs en montagne formés à la découverte des oeuvres, pourra partager avec vous toutes sortes d’anecdotes autour de l’élaboration des oeuvres.

Art en chemin
#44L’application mobile AMBULO, vous propose des itinéraires d’art contemporain sur le territoire dignois, en vélo, voiture ou à pieds.
Flyers_Ambulo
L’édition augmentée du guide, #45L’art des parcours vous propose 20 randonnées d’art contemporain à partir de Digne-les-Bains. Disponible au Musée Gassendi, au CAIRN centre d’Art ou à l’Office de Tourisme de Digne-les-Bains. (15 euros)
L'Art des parcours 1L'art des parcours 2
La route d'histoires, de mots et de pierre
LA ROUTE D’HISTOIRES, DE MOTS ET DE PIERRES
Dans le pays des « rochers qui parlent » (rochers qui diffusent des contes en anglais et français) cette route propose la découverte de paysages exceptionnels, de monuments et des activités humaines intimement liées à cette terre. Autant de pauses récréatives où le temps suspend son vol.
La route des empreintes d'art dans la mémoire de la terre
LA ROUTE DES EMPREINTES D’ART DANS LA MÉMOIRE DE LA TERRE
Cette route permet d’explorer la partie nord de l’UNESCO Géoparc à travers le cœur de son territoire de l’exceptionnelle vallée du Bès à la rencontre des œuvres d’art que des artistes contemporains de renom ont laissées dans ces paysages qui content la Mémoire de la Terre depuis 300 millions d’années.
La route des galets, des saveurs et des lavandes
LA ROUTE DES GALETS, DES SAVEURS ET DES LAVANDES
Dans le sud de l’UNESCO Géoparc, le sol est fait de galets provenant d’un vaste ensemble deltaïque actif il y a plus de 2 millions d’années. Cette route conduit vers l’un des plus beaux villages de France en passant par les oliveraies et les champs de lavande.
La route des montagnes et des hommes
LA ROUTE DES MONTAGNES ET DES HOMMES
C’est la route la plus « sportive » de l’UNESCO Géoparc qui abouti au fond de la vallée de Prads. Pour ceux qui aiment marcher en moyenne montagne, de nombreuses courtes balades sont possibles (max 3h 30) pour accéder à des sites peu connus mais porteurs de la magie de ce territoire.
La route du temps
LA ROUTE DU TEMPS
Cette route invite à un voyage dans le temps ; le temps de l’Homme et le temps de la Terre. Des sites secrets, étranges voire mystérieux ponctuent son itinéraire et font de cette route un véritable « parcours initiatique » au cœur de paysages somptueux.