Le pont de la reine Jeanne

Le pont de la reine Jeanne

La reine Jeanne, née à Naples en 1326 et assassinée en 1382 par son cousin Charles d’Anjou, eut une vie tumultueuse et quatre maris ! Elle laissa un vif souvenir en Provence où elle ne vint que deux fois en quarante ans de règne. Souvent impécunieuse, elle cédait des droits de façon avantageuse, ce qui explique peut-être sa popularité.

La tradition raconte que, séjournant à Salignac en 1379, elle y aurait accouché d’un enfant illégitime. Celui-ci aurait été caché à Saint-Symphorien dont elle aurait acheté la discrétion des habitants en les déchargeant de certains droits féodaux et surtout en finançant un pont sur le Vançon.

Le pont de la reine Jeanne, monument inscrit en 1977, mesure 35 m de long pour seulement 2 de large. Sa forme en dos d’âne prolonge la tradition des ponts médiévaux même s’il date sans doute du XVIIe siècle.

L’arche a une ouverture de 22 m pour une hauteur de 12,5m.
Saint-Symphorien, inhabité en 1471, compte 213 habitants en 1836 et 6 en 1968. Rattaché à Entrepierres en 1973, il est aujourd’hui désert.

Leave a comment



UNESCO GEOPARC de Haute-Provence

Adresse

UNESCO Géoparc de Haute-Provence
Musée Promenade
Parc Saint-Benoît BP 30 156
04990 DIGNE-LES-BAINS
France

Téléphone

+33(0)4 92 36 70 70

ACTUALITÉ / PLAN DU SITE

L’UNESCO Géoparc de Haute-Provence est un service de Provence Alpes Agglomération,
administré au travers d’une Entente Intercommunale avec la Communauté de Communes du Sisteronais-Buëch
et financé par la région Provence Alpes Côte d’Azur et le Conseil Départemental de Haute-Provence.

Provence Alpes AgglomérationCommunauté de communes du sisteronnais buëch
Région Sud Provence Alpes Côte d'AzurConseil départemental Alpes de Haute-Provence

Tous droits réservés - 2019 © - UNESCO GÉOPARC DE HAUTE PROVENCE - Politique de confidentialité - Crédits photos - Mentions légales